Voyage en Suisse

Bon il est vrai, comme je l’indique dans ma publication précédente, la montagne en hiver, ce n’est pas ce qu’il y a de plus safe.

Mais en Suisse, il y a tout de même de magnifiques paysages également. Et c’est sur cela que porte cette publication-ci.

Dès l’entrée dans le pays, on est tout de suite mis dans l’ambiance avec un joli petit cours d’eau le long de la route.

Depuis pratiquement n’importe où dans le pays, si on est légèrement en hauteur, on a toujours vue sur les montages enneigées au loin.

En se baladant à travers les forêts et les champs, si on est attentif, on peut y repérer de nombreux animaux. Certains d’entre eux restent même perchés dans l’arbre pour prendre la pose.

Il y a également de nombreuses gorges les unes plus jolies que les autres.

Puis n’oublions pas les innombrables lacs entourés de montages.

Et puis les points de vue qu’on a depuis chaque chemin de balade.

Voila, comme ça vous aurez eu un petit aperçu de ce joli pays. En espérant vous avoir donnée envie d’y voyager a votre tour.

Semaine de bricolage

La semaine dernière, nous avons réalisé quelques bricolages.

D’une part il fallait la table de brasserie que j’utilisais comme bureau, du coup comme l’idée me trottait la tête depuis un moment, j’en ai profité pour me construire un nouveau bureau.

A la base j’avais cherché chez les différents vendeurs, mais rien qui convenait ne me plaisait. Sur ce avec Nina, nous sommes allés acheter des planches et l’avons construit de nous même.

Puis le temps de tout mettre en place dans la chambre et de réaménager le bureau et la table de brasserie était libre…

Je suis bien content du résultat. Il fait bien sa place et puis du fait qu’il est plus large que l’ancien il paraît bien plus spacieux.

Plus tard dans la semaine, nous avons construit un cadre pour contenir la carte du monde à gratter que j’ai offert à Nina pour Noël.

Bon un peu fort massif pour un cadre, mais à nouveau le résultat était exactement celui attendu.

Je sais, la photo est de bien mauvaise qualité, mais au moment de la rédaction de cet article je n’avais rien de mieux sous la main.