Le retour de vénus

Imaginons une usine de voiture. Cette usine remplace tous ses employés par des machines. Les employés se retrouvent sans emploi et donc sans revenu. N’ayant plus d’argent, ils ne peuvent plus acheter de voiture. Les voitures n’étant plus achetées, les usines font faillite.

À ceci s’ouvrent deux cas de figure :

  • Au bout d’un moment, il faut arrêter de remplacer les humains par des machines, afin qu’au moins un minimum de revenu puisse être fait.
  • Ou alors, les voitures tout comme toutes les autres ressources et biens devront devenir gratuites afin qu’on puisse continuer à s’en servir.

A quoi bon produire quelque chose dont personne ne profite.

Nous sommes tous dépendant d’elle, mais pour la survie de tous, il faut nous en débarrasser…

Cela fait très longtemps que je ne me suis plus rendu sur le site du “The venus project”. Ainsi, je viens de découvrir leur nouveau documentaire sorti l’année passée. Je vous invite à le regarder. Si vous ne comprenez pas l’anglais, activez les sous-titrages.

Le jour où je trouve le moyen de me débarrasser de l’argent, je le ferai… Après tout, comme l’on dit: l’argent ne fait pas le bonheur.

%d blogueurs aiment cette page :