Le contraste des weekends

Le weekend passé nous n’avions pas grand chose de prévu. Nous avons été au parc de Mersch. Nous y avions passé toute notre après midi. Principalement à faire de la lecture.

Pour ma part je prenais quelques photos des environs dont un arbre en forme de sucette…

Et puis comme il fallait être un peu artistique aussi. j’ai pris une photo des tronc d’arbres.

Puis avant de rentrer, nous avons fini notre journée avec des photos aériennes. Qui nous plaisent vraiment beaucoup.

Puis en contraste avec ce weekend, bien paisible et tranquille, viens ce weekend-ci.

Nina s’était fait embaucher par ses parents pour aller les aider à distribuer les journaux publicitaires avec eux le weekend. Et comme je n’allais pas rester là sans rien faire, je m’y suis engagé aussi. Et quelle folie.

Avec Nina nous n’avions pas été dormir trop tôt. A 2h du matin. Mais c’était sans savoir que le travail allait débuter vers 6-7h. Une demie journée juste à empiler des journaux les uns dans les autres. Puis à un long après midi à courir à travers les rues pour distribuer les journaux. Vraiment un travail monstrueux et fatigant.

Au soir, nous avions prévus d’aller voir le feu d’artifice de la fête nationale. Pour ma part j’ai été fortement déçu du fait qu’ils ont encore élargi leur périmètre de sécurité et que je ne puisse plus me mettre là où je me suis toujours installé pour voir le feu. Ce qui était vraiment la meilleure place de toutes. Après cela, nous avons encore un peu gambadé à travers les rues pour finalement rentrer chez nous.

A nouveau il fut 2h du matin quand nous nous sommes couchées. Et dimanche 6-7h, c’était reparti pour une dernière demie-journée de distribution de journaux. Autant dire que l’après-midi nous étions KO. Mais un bon BBQ nous attendait à la maison. Puis une après-midi dodo, donc ça allait.

Voila pour le contraste entre deux weekends bien différent. Le weekend dodo et le weekend réveil.

Weekend en forêt

Ce weekend, comme il était un peu prolongé suite au jour férié, nous avons décidé de réaliser ce que nous n’avions pas pu faire le weekend passé. C’est a dire passer tout le weekend en forêt.

Nous avons préparés deux gros sacs avec tout ce dont nous aurions besoin, voir même un peu plus juste pour le divertissement et le confort. Car bon on n’avait pas vraiment besoin de la table et des chaises, mais comme dans l’idée Nina devait quand même un peu étudier…

Nous sommes partis vendredi en fin d’après-midi. Avons garé la voiture sur le petit parking en lisière de forêt et puis avons un petit peu marché jusqu’à notre point habituel.

Nous avons érigé notre joli petit campement pour le weekend. Coup du bois pour alimenter notre petit feu. Puis nous étions prêt pour le coucher de soleil.

Le weekend dernier, nous étions déjà venus avec le petit frère et soeur de Nina afin de faire un bon pique-nique. Et nous avions eu l’occasion de pouvoir observer des sangliers. Mais cette fois-ci, mise à part une petite souris, nous n’avons rien vu.

Nous sommes restés assis toute la soirée autours de notre petit feu de camp jusqu’au moment où aller dormir.

Le lendemain, nous avons cuit quelques pâtes sur note cuisinière improvisée avant de passer notre journée à ne pas faire grand chose. Repos, écouter les oiseaux, écrire cet article et lire un livre. C’est à peu près à cela que nous pouvons résumer notre journée. Pas grand chose, mais bien paisible et agréable.

Au soir, un dernier petit feu pour cuire nos dernières saucisses et puis finalement nous avons décidé de remballer plus tôt que prévu. Nous en avions assez de tous les bestioles qui nous rendent visite. Et puis niveau tiques, dès qu’on oublie de s’asperger de produit répulsif on se faisait tout de suite attaquer. Autant dire qu’on en avait assez vu comme ça pour le weekend. Et puis 25 heures passées dans la forêt, ce n’est déjà pas si mal.

Puis la veille en traversant la ville en voiture pour aller dans les différentes institutions d’orientation scolaire, nous avions vu des lampions dans la vallée de la pétrusse, donc nous avions décidé de nous y rendre pour voir ce qui s’y trimbale. Au final, il n’y avait pas grand chose, mais par contre c’était lié au marathon. Et suite à ce dernier, quel horreur pour se déplacer en ville. Voiture, bus ou même à pied. C’était bien compliqué dans tous les cas. Mais bon, la glace était bonne, donc nous étions satisfait de notre dessert et sommes rentrés nous reposer.

La fleur dominante

À l’origine, la photo du samedi devait servir à garder un minimum d’activité sur le blog qui à l’origine je pensais serait un peu mort. Cela dit, je finis tout de même à trouver régulièrement des choses à publier. De ce fait, la publication du samedi n’a plus trop d’utilité, mais je n’ai pas envie de la supprimer. Un autre problème est que je tombe à court d’idée pour mes bêtises à raconter avec la photo du samedi, du coup on va changer un peu les règles…

À partir de maintenant, je publierai une photo sans texte particulier et il sera à vous d’improviser une petite histoire qui ne veut rien dire. Vous pourrez donc publier votre histoire en commentaire en bas de page et à la fin du weekend, vos histoires feront part de la “description” de la photo. Et puis comme ça le blog sera un peu plus interactif, ce qui n’est pas plus mal. 😉

Allez, essayons de voir ce que ça peut donner avec cette première photo… À vos claviers, 3, 2, 1, tapotez!

_1110301

Manque d’inspiration?

Le peintre qui est passé par ici à du avoir un grand manque d’inspiration pour jeter tous ses petits tubes de peinture sur le sur sol froid. Cela dit, ce n’est pas parce qu’une personne perd espoir en ses projets de peinture et finit par tout abandonner ainsi que tout le monde doit faire pareil. Je vous invite donc à tous reprendre vos tubes en main et à improviser la meilleure oeuvre de tous les temps avec.

IMG_0928

Les oiseaux reviennent

La lumière du matin revient doucement, mais certainement et les petits oiseaux qui nous bercent avec leurs chants au travers de nos dures journées de travail reviennent aussi. De plus avec leurs jolies couleurs ils sont toujours aussi agréables à regarder…

https://www.flickr.com/photos/134703630@N05/23554953991/in/dateposted-public/

La nature prend le dessus

Les lieux abandonnés où la nature reprend le dessus sont toujours les plus jolis. On voit que l’homme y est passé, que comme toujours il y a laissé ses traces avant de partir. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a plus de vie sur les lieux abandonnés.

_1080180_2

Installation ratée

Parfois, les choses ne réussissent pas comme on l’espérait, mais il faut savoir persévérer si on veut pouvoir accomplir de grandes choses dans la vie. Ce n’est pas parce que la mise en place de ce mur a raté qu’on ne peut pas le reconstruire.

_1080132_2

La forêt reprend

Même si l’hiver n’a pas été très rude cette année, on peut dire qu’il commence doucement, mais certainement à toucher à sa fin. Avec ça, les plantes vont pouvoir reprendre de leurs forces et la forêt va enfin pouvoir commencer à reprendre ses couleurs…

https://www.flickr.com/photos/134703630@N05/19943797043/in/dateposted-public/

Oh, le petit chat

Voici à qui ressemble un chat que ne fait rien d’autre que dormir toute la journée. Il faut croire que dormir fatigue, car vraiment il n’aura rien fait de mieux. S’il s’est levé pour aller boire, mais voila, ça doit être tout.

Pour ceux qui se demandent d’où vient ce chat, non, je n’en ai pas acheté un. Je le loue avec mon studio à Liège, il était inclus dans le prix de location… Il s’agit du chat de la propriétaire qui nous rend tout le temps visite. Voilà, maintenant tu sais tout… 😉

Misses

Toujours aussi sombre

Les jours se rallongent, mais restent pour le moment toujours aussi sombres… Cette photo devrait pouvoir vous éclairer un peu dans la noirceur de la nuit. Et les quelques bonbons dans le bocal, peut-être arrêteront-ils la petite faim qui rode dans un recoin de votre estomac.

_1080335_2

%d blogueurs aiment cette page :