Un podcast a partager

Le weekend passé avec Nina, nous avons été réaliser un mini-voyage. Pour se faire nous avons fait quelques heures de route et du coup nous avons écouté quelques podcasts.

Là nous avons écouté cet épisode qui m’a particulièrement plu. Et du coup je vous invite à l’écouter à votre tour. Je vous ai mis le lien YouTube, mais vous pouvez l’écouter sur toute application de podcast.

Si vous ne connaissez pas, ce podcast s’appelle “Transfert”. Il s’agit de personnes qui racontent un passage marquant de leur vie. C’est toujours très bien raconté et le montage est parfait. Je suis sûr que vous allez y accrocher. Laissez-vous tenter… 😉

N’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé. Et bientôt vous aurez le petit retour sur le mini-voyage. Un peu de patience.

Noyé dans un désert de lumière

Comme certains d’entre vous le savez déjà, je suis actuellement au ski dans le domaine des Contamines en France.

Et aujourd’hui j’ai eu une expérience un peu particulière en skiant…

L’après-midi, j’étais parti skier seul. J’ai pris un remonte pente qui allait assez haut et puis une fois en haut je m’aventure sur une piste où personne n’y était. Et peu de temps après j’apprendrai pourquoi personne ne s’y trouve.

En un rien de temps je suis tellement envahi par le brouillard que je ne vois plus rien du tout. Même les piquets qui indiquent le tracés des pistes sont par moment à peine perceptibles. De plus il fait tellement lumineux que je ne sais pas reconnaitre le relief du sol bien lisse suite à la tombée constante de neige.

A peu de chose près le paysage ressemble à ceci:

Si vous ne voyez rien, cela est bien normal, c’est une image blanche. Et l’absence de vue, de points de repère est vraiment très déroutant. De plus les skis sur la neige ne font pas de bruit dans cette poudreuse. J’avance doucement et prudemment pour ne pas me casser la figure sur une bosse ou sur une pente un peu plus forte qu’il y a par moment. Puis je me demande si j’avance encore. Je regarde le sol… Par moment oui, mais lentement. A d’autres moment je constate que je suis à l’arrêt ou encore je m’aperçois que je suis en train de redescendre en marche arrière la petite bosse qui se trouve devant moi.

Noyé dans toute cette lumière, je ne comprends plus non-plus où est le haut et le bas. Sertes je le sais, car je reconnais encore le sol à mes pieds, mais si je ne devais pas réaliser un effort physique pour me pousser en haut de petites buttes je serai incapable de dire si je monte ou descends.

Il s’agit là d’une sensation vraiment hors du commun, qu’il faut avoir vécu pour bien pouvoir la comprendre. Heureusement que les pistes sont balisées, si non je ne sais pas où je serai atterri.

Mais autrement pour une première journée de ski c’était vraiment bien. Plus bas dans la station on y voyait plus. J’ai trouvé de super pistes et puis des petits hors piste bien sympa a zigzaguer entre les arbres. De quoi bien s’amuser. Et comme il n’arrête pas de neiger, on va avoir une super neige tout le long. Le plus dure, sera surement la fin du séjour, pour déneiger la voiture qui est déjà bien blanche au bout de juste un jour.

Semaine de bricolage

La semaine dernière, nous avons réalisé quelques bricolages.

D’une part il fallait la table de brasserie que j’utilisais comme bureau, du coup comme l’idée me trottait la tête depuis un moment, j’en ai profité pour me construire un nouveau bureau.

A la base j’avais cherché chez les différents vendeurs, mais rien qui convenait ne me plaisait. Sur ce avec Nina, nous sommes allés acheter des planches et l’avons construit de nous même.

Puis le temps de tout mettre en place dans la chambre et de réaménager le bureau et la table de brasserie était libre…

Je suis bien content du résultat. Il fait bien sa place et puis du fait qu’il est plus large que l’ancien il paraît bien plus spacieux.

Plus tard dans la semaine, nous avons construit un cadre pour contenir la carte du monde à gratter que j’ai offert à Nina pour Noël.

Bon un peu fort massif pour un cadre, mais à nouveau le résultat était exactement celui attendu.

Je sais, la photo est de bien mauvaise qualité, mais au moment de la rédaction de cet article je n’avais rien de mieux sous la main.

Bonne année

Ça y est encore une année qui se termine.

Pour moi cette année-ci ce termine dans les montagnes du sud de la France en sur les skis.

J’espère que vous finissez votre année tout aussi en beauté que moi et que vous aurez passé de manière globale une très chouette année.

Je vous souhaite plein de bonheur et d’aventure pour l’année suivante et à très vite.

Nouvelle vidéo Berthe Lutgen

Hello la compagnie, voila un moment qu’il n’y a rien eu sur ce blog…

Désolé pour cela, mais ces derniers temps, il n’y a pas grand chose à raconter.

Enfin, si il y avait quand même quelque chose. Ca y est, je suis allé visiter ma petite usine sidérurgique abandonnée à Seraing que je voulais visiter depuis si longtemps. Mais voila, cette usine est tellement grande que le peux de temps que nous y avons passé n’a pas suffit pour voir grand chose. Donc nous y retournerons et je sortirai un article dédié un peu plus tard.

En attendant, j’ai été dernièrement à nouveau contacté par Berthe Lutgen pour réaliser une nouvelle vidéo de sa dernière exposition. La vidéo étant maintenant terminée et publiée, je vous invite donc à la regarder.

Bon visionnage et à bientôt.

Petite expédition

Le weekend du 10 novembre, avec Flavia, Gaby et Nina, nous sommes parti réaliser une petite expédition en nature dans les Vosges du nord.

Voici le petit récit de cette aventure.

Samedi matin, nous sommes partis tous ensemble de chez moi en direction Vosges du Nord dans l’idée d’aller réaliser cette petite expédition.

Le temps de manger un bout, et d’arriver, il était 14h quand nous avons débuté notre aventure.

Sac sur le dos, nous avancions sous la pluie qui allait nous accompagner toute la journée.


Cela dit, nous n’allions pas nous laisser ruiner la journée par cette petite pluie.

Les paysages que nous allions découvrir, compensait largement le mauvais temps.

Nous n’avancions pas bien vite, mais on va dire que c’était à cause de nos gros sacs, qui nous empêchaient de courir.

Après bien 3h de marche, alors que la nuit commençait à tomber, nous arrivions à notre première étape.

Le château du Petit-Arnsberg. Ici nous avons réalisé une pause un peu plus longue afin de se reposer un peu.

Et nous avions découvert que nous n’étions pas les seuls à avoir eu l’idée d’aller camper dans les châteaux en ruines de la région.

Juste avant d’arriver à la bâtisse, nous sommes tombés sur une personne qui était en train de réaliser sa récolte de bois. Puis en montant les marches qui menaient au sommet de l’édifice, un autre petit groupe, était en train de se préparer à manger sur un petit réchaud à gaz.

Ceux-ci nous ont informé que le château suivant n’était plus très loin. Comme il s’agissait de notre destination finale pour cette journée, malgré la tombée de la nuit, nous décidions de continuer comme prévu et de nous y rendre.

Une fois sur place, au château du Wasigenstein, il faisait nuit. Heureusement nous avions nos lampes frontales.

Nous sommes entrés par la première entrée du château que nous avions trouvée. Une fois au sommet, nous y avions trouvé un endroit sympa à l’abris de la pluie, où nous décidions de passer la nuit.

Cependant, à cause de deux grandes ouvertures il y avait quant même pas mal de vent. Du coup, nous avons tendu une bâche afin d’en fermer une des deux et d’avoir un abris un peu plus confortable. Mais malheureusement cela n’aura pas tenu longtemps. Une grosse rafale de vent aura très vite déchiré la bâche tendue.

Ensuite, nous avons été chercher du bois pour faire notre feu de camp et se réchauffer un peu. Comment dire que nous ne nous étions pas mis au meilleur endroit pour allumer celui-ci. On l’avait fait à peu près au milieu de la pièce pensant pouvoir bien se chauffer. Mais le vent n’a pas arrêté de changer de direction, du coup nous tournions constamment en rond pour ne pas être dans la fumée.

Au moment de se coucher, nous avions monté la tente, toujours dans la même petite pièce. A même le sol, sur le rocher bien dur. La première partie de la nuit on aura eu beaucoup de mal à dormir. Et en fermant les yeux, j’étais en pleur durant 10 minutes, tellement que j’avais bouffé de la fumée. Mais finalement on aura quand même dormi jusqu’à 9h. Malgré les bosses dans le dos suite à notre matelas un peu trop dur.

Au matin, c’est la vue qui nous attendait à notre réveil.

Pour ma part, j’ai continué l’exploration du château.

En se faisant, j’ai découvert une autre partie qui aurait été tellement meilleure pour y passer la nuit. Nous aurions pu faire un bon petit feu, sans être étouffé. De plus il y avait une belle grande pièce à l’abris du vent et de la lumière avec le sol parsemé de sable. Nous y aurions passé une si bonne nuit si nous l’avions découvert la veille. Mais bon la nuit et la fatigue ne nous y avaient pas motivé.

Après cette petite visite, le petit groupe n’ayant plus vraiment envie de trop se balader et ayant un peu mal partout, on à préféré rentrer au plus tôt à la maison.

Heureusement, le dimanche, on avait un superbe temps. Dommage que nous ne l’avions pas eu la veille.

Une fois dans la voiture, sur le chemin du retour la grande forme de certains se fit sentir.

Nous sommes arrivés à la maison à 14h. Quel bonheur de passer sous la douche après une telle aventure sous la pluie et à travers la fumée du feu.

C’est ainsi que c’est terminé cette petite aventure, qui pour ma part est vraiment à refaire, mais peut-être pas en hiver.

Niveau chiffres, le samedi nous avons marché 9,5km en 4h et le dimanche, un peu moins, 4km en 1h30.

Bon sur ce, qui est partant pour venir réaliser la petite expédition avec nous la prochaine fois?

 

Weekend à Amsterdam

Voila, comme promis, la petite vidéo de notre weekend à Amsterdam.

Je sais, il y avait d’autres vidéos promises avant celle-ci, mais elles prennent un peu plus de temps à réaliser…

Bon visionnage. 😉

Balade à Irrel

Le weekend passé avec Nina, on a été nous balader à Irrel.

Nous avions défini notre propre itinéraire et vraiment content de notre trajectoire.

Si vous voulez la reproduire, nous l’avons un peu adapté pour qu’elle soit encore plus sympa et on a supprimé les 3km qui étaient un peu moins bien. Sur ce voici une balade de 7,6 km à reproduire à l’occasion.

Voici le nouvel itinéraire:

Et puis voici les photos.

En tout cas cette balade à de tout…

De chouettes vues.

_1400273-HDR

Une belle forêt.

_1400284

Beaucoup de rochers.

_1400286

Des façades de maison bien colorées.

_1400298

Une jolie rivière avec pont.

_1400300

Et pour finir un magnifique coucher de soleil.

_1400319-HDR

Enfin bref, n’hésitez pas à aller vous y balader et à nous dire ce que vous en avez pensé.

Et comme toujours, plus de photos sur le compte Flickr.

Weekend à Amsterdam

Le weekend du 13, Nina et moi étions à Amsterdam pour un petit séjour.
Ce séjour s’est surtout limité à nous balader à travers les rues de la ville et à profiter du beau temps que nous offrait ce bien chaud weekend d’octobre.

Le samedi matin en débutant notre journée, nous avons été nous balader à travers un grand parc non loin de notre hôtel. Dans ce parc, il y avait quelques perruches perchées dans les arbres.

_1390981

Mais pas que… Il y avait aussi Nina.

_1390994

Puis nous avons continué à arpenter les différentes rues…

_1390998

et suivre les nombreux canaux…

_1400158-HDR

jusqu’à arriver au jardin botanique que nous voulions visiter.

_1400055

Ici bon nombre de plantes, mais aussi des papillons nous attendaient.

_1400114

Puis le lendemain, nous avons voyagé un peu plus dans le nord. Jusqu’à attendre le village de Zaanse Schans.

_1400178

Dans ce petit village il y a plein de moulins avec diverses utilités. Nous en avons visité un qui produit de l’huile. Très intéressant de voire un moulin en fonctionnement. On en a pas l’occasion tous les jours.
Le paysage environnant est constitué de plein de petites iles. Nous y avons fait un tour. Pour les relier entre-elles, de petites passerelles ont été construites.

https://www.flickr.com/photos/134703630@N05/31626351568/in/album-72157696847509200/

Nous avons terminé notre balade à travers le petit village qui figure sur le même site, avant de doucement prendre le chemin du retour vers la maison.

_1400236

Nous avons prévu de réaliser une petite vidéo sur ce mini-voyage qui sortira un peu plus tard. Mais en attendant, vous avez encore quelques photos supplémentaires sur le compte Flickr.

Petite leçon de vie

Apprenez à communiquer…

Apprenez à parler. Si vous ne parlez pas, les gens de votre entourage, ne peuvent pas savoir que quelque chose ne va pas, que vous avez besoin de quelque chose, que vous vous attendez à du changement.

Apprenez à écouter. Si vous n’écoutez pas, on aura beau vous parler, vous expliquer les choses, vous ne comprendrez jamais rien.

Apprenez à agir ensemble et a trouver des compromis. One ne peut pas être parfait, mais si on n’essaye pas un minimum de se complémenter, de s’aider et de entretenir, on ne peut pas avancer.

Apprenez à rendre la monnaie. Pas la monnaie négative, mais la positive. On peut toujours donner, mais à force de donner sans jamais rien recevoir en retour, on risque de se fatiguer et de ne plus avoir envie de donner.

Apprenez à prendre note. C’est bien d’écouter, de parler, d’agir. Mais si on n’enregistre rien et que l’on s’adresse au mur que l’on construit, cela ne sert pas à grand chose. Donc commencez par prendre note de ce conseille en communication.

%d blogueurs aiment cette page :