Balade dans la forêt noir (partie 2/2)

Ceci est la seconde partie de notre aventure en forêt noir, si vous avez manqué la première partie, je vous invite à la voir avant.

Le lendemain matin, nous nous avons refait un super petit déjeuner au lit avant de retourner faire une seconde balade cette fois-ci au bord de l’eau.

Le tout dans un paysage vraiment joli qui nous aura accompagné pratiquement tout au long de la balade.

Puis à un moment au loin j’avais repéré un ancien pont. Evidemment il fallu aller le traverser…

Dommage et heureusement qu’il n’était plus en entier, ça rendait la chose plus sympa.
Rebaptisé, le pont du suicide par moi-même, j’alla jusqu’au bout. C’était bien amusant le fait d’arriver au bout. Ça bougeait dans tous les sens sous mon poids.

Puis vers la fin de notre balade, il ne nous restait plus qu’à suivre ce chemin pour revenir a la voiture.

Après cette dernière balade, nous sommes allés mangé à notre restaurant préféré à Fribourg avant de prendre la route pour renter à la maison. Car le dimanche nous étions attendus pour aller manger chez maman et Nina devait reprendre son train pour retourner à son logement étudiant.

Et c’est ainsi que s’achève notre petit weekend prolongé, donc on a bien profité.

Balade dans la forêt noir (partie 1/2)

Le premier novembre, c’est jour férié. Du coup, il fallait en profiter.

La veille avec Nina on a pris direction Fribourg en Allemagne. Là nous avons notre petit coin réservé pour y garer notre voiture en pleine forêt, loin de toute civilisation. A cet endroit nous avons campé dans la voiture.

Le vendredi matin, en nous réveillant, nous avons réalisé ce qui s’appelle “un vrai petit déjeuner dans le lit”. Pour ceux qui ne le savent pas encore. Quand nous partons ainsi à deux, nous baissons toujours les sièges arrières pour y installer un lit. Puis dans le coffre nous avons installé une planche qui nous sers de rangement et de table et nous dormons en dessous. Et du coup pour cette histoire de vrai petit déjeuner au lit, nous avons carrément cuisiné au lit, afin d’y manger sans jamais quitter la chaleur de celui-ci.

Après nous avoir bien rempli l’estomac, nous avons entamé notre première balade du weekend.

Une longue, mais assez chouette balade où l’on était pratiquement toujours entouré de forêt et de milliers de champignons de toute sortes et taille.

On est tombé à un moment sur cette curiosité…
Une personne avait empilé des rondins de bois, mais visiblement à du les oublier depuis un bon moment. Du coup le bois à commencé à moisir. Puis sur le dessus il y a de nouveaux sapins qui ont commencé à pousser. On trouvait ça fort joli et original comme mise en scène.

Une fois à mi-chemin, nous sommes arrivés dans un petit parc avec des cascades. Le parc avait été aménagé avec des lumières pour Noël, mais en journée elles étaient bien évidemment éteintes et nous n’y sommes pas retournés au soir, surtout que cela était payant.

Du coup nous n’aurons que profité de la beauté de la nature. Mais aussi nous aurons fait la rencontre de bon nombre d’écureuils qui jonchaient le chemin à l’attente de nourriture de la part des touristes.

Puis, à la tombée de la nuit nous étions retournés à la voiture pour prendre la direction des douches dans une aire de repos avant de retourner à notre campement.

La suite de l’aventure, c’est pour la semaine prochaine…

Une weekend en forêt noir

Le vendredi 15 février, nous sommes allés réaliser un petit voyage dans la forêt noir. Et voici le récit de cette petite aventure.

Nous étions partis le vendredi soir en direction de Freiburg. Malheureusement, il était évidemment bien tard, quand nous arrivions, et en plus bien fatigués comme nous l’étions, nous nous sommes directement couchés.

Avant de partir j’avais repéré un endroit qui pourrait nous servir de logement. Sachant que ce voyage devait être low-cost, nous avions décidé de dormir dans la voiture. Nous nous sommes trouvés un super endroit au milieu d’une forêt où nous allions passer nos deux nuits.

Dormir dans la voiture… En lisant cela vous vous dites surement qu’on a super mal dormi, mais en fait non. On avait une vrai chambre avec matelas et nous nous étions mis la tête sous le cache du coffre et donc nous étions dans le noir presque total.

Puis samedi matin, nous sommes allés chercher des viennoiseries pour déjeuner.

Ensuite, nous étions parti entamer notre balade. Une balade qui devait faire 20km, mais que nous n’allions finalement pas terminer.

Nous avions débuté au sec, mais les conditions de cette balade étaient rudes. La moitié de la balade que nous avions entamé ne consistait qu’en une pure montée. 1km de dénivelée, dans jamais un petit plat de répit.

De plus, plus nous avancions, plus l’épaisseur de la neige augmentait. Et plus elle augmentait, plus nous nous enfoncions. Et au final, nous étions tellement crevé et fatigué que une fois presque au sommet, nous avons un peu coupé court et avons pris le bus pour redescendre de là et retourner à la voiture.

La balade enfin terminée nous sommes allés prendre une bonne douche bien chaude dans une station service sur l’autoroute. Nous avons été bien surpris sur le “luxe” et la propreté des douches. Vraiment pas une mauvaise expérience. Pour les voyages low-cost, c’est vraiment une astuce à retenir.

Après cela nous sommes allés nous balader un peu en ville (Freiburg) et nous sommes allés manger au restaurant. Tacheles, un super bon restaurant. Si vous êtes dans le coin, je vous le conseille fortement.

Le dimanche, dernière journée de voyage. Nous avons été nous balader à travers Freiburg.

Nous avons traversé toute la ville et gravi la colline qui y s’y trouve jusqu’au sommet du commet de la tour de point de vue. Puis nous avons doucement repris le chemin en direction de la maison.

%d blogueurs aiment cette page :