Vive les anecdotes

Ce voyage risque d’être intéressant. Voici le deuxième jour et déjà la deuxième et troisième anecdote.

Hier nous avions traversé au maximum l’Allemagne, histoire de s’avancer le plus possible sur le long trajet que nous avions à faire pour arriver dans les dolomites. Nous avons dormir dans un chouette camping avant de reprendre la route aujourd’hui et d’aller jusqu’à notre camping de destination dans les Dolomites. 

Ça y est, nous y sommes arrivés. Nous montons la tente vite et puis on regarde le ciel qui devient fort gris. Ensuite on contrôle la météo et l’orage s’est confirmé. On a sorti la grande bâche de la voiture pour nous construire une terrasse à couvert. Puis au moment de la suspendre, je me suis rappelé que j’avais oublié ma corde destinée à l’accrocher. 19h, vite il nous reste plus qu’une demie-heure pour trouver de la corde. Ici les magasins ferment tous à 19h30. Heureusement nous ne sommes pas trop loin de la ville. Cependant il commence à y avoir les premières goutes et l’orage arrive vite.

Nous trouvons le magasin qu’il nous faut, 15min avant sa fermeture. On achète vite fait de la corde. Et Nina n’ayant pas pris d’imperméable, on lui en achète un aussi. Houf, sauvés pour la soirée.

Nous revenons au campement et c’est le déluge. Bon pas le choix, il faut sortir de la voiture, la bâche ne va pas se tendre toute seule.

Une fois le travail terminé. Nous nous allumons un petit BBQ et c’est bon, nous profitons enfin de notre soirée. Après manger nous allons faire la vaisselle et nous partons prendre notre douche en même temps. Pour ma part, une fois la douche terminée, je m’apprête à m’essuyer. Eh zut. Il me manque un essuie. Les hommes et femmes sont séparés, donc je ne peux pas appeler Nina donc il me reste plus que deux options. J’ai l’essuie de vaisselle avec moi, mais il nous sera encore bien utile le reste du voyage. Dernière option, mon t-shirt. Je dois dire que ce n’est pas très pratique de s’essuyer avec un t-shirt. Mais en cas de besoin, ça fait l’affaire.

Voila, maintenant enfin sorti d’affaire, nous voila dans la tente. Prêt pour le dodo et demain nous commençons les aventures. Espérons le avec des anecdotes pas plus terribles que les quelques amusantes que nous avons eu jusqu’à présent.

1 réflexion au sujet de “Vive les anecdotes”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :