Italie – Toscane

Il y a trois semaines, j’étais avec Nina à la recherche de coins sympa à travers l’Italie.

Notre voyage arrivait doucement à la fin, quand nous sommes arrivés à un endroit vraiment bien sympathique.

Bain thermaux naturel en Toscane

Bon en journée ça ne vaut pas vraiment la peine d’y aller, bien trop de monde comme le montre la photo. Par contre une fois la nuit tombée ou tôt le matin, c’est vraiment que du bonheur. Et en plus ce bonheur par rapport à tous les resorts qui l’environnent, est 100% gratuit.

Si vous passez par là, faites comme nous: prenez un Airbnb pour 2 nuits et allez-y dès que vous pouvez.

Revisite d’un rêve

Lors de la préparation de notre voyage en Italie, j’avais un peu regardé les différents sites d’URBEX qu’il y a dans le pays afin d’avoir quelques idées de potentiels endroits sympa à aller visiter. En réalisant ces recherches, je suis tombé sur un endroit que j’ai immédiatement reconnu.

Cet endroit je l’avais déjà visité au par avant, mais sans jamais l’avoir vu en image et sans jamais y avoir mis les pieds. En fait c’est simple je l’avais visité dans un rêve. Bon cet endroit n’a rien d’extraordinaire, mais il fallait que j’aille voir si la réalité correspondait à ce que j’avais déjà vu au par avant.

De l’extérieur en tout cas ça ressemble comme deux goutes d’eau à ce que j’avais déjà pu voir.

Même sur le coté il y avait une grue sur laquelle nous étions montés dans le rêve. Bon dans la réalité nous n’y avons pas grimpé, car vraiment trop inintéressant. Mais dans ma tête l’avions escaladés et ça avait mal fini, même si je ne sais plus en quoi ça avait mal terminé.

Pour finir je me souviens qu’à l’intérieur du bâtiment il y avait encore des restes de grosses machines. Cependant aujourd’hui il n’y a plus rien. Plus que quelques socles en béton sur lesquelles reposaient vraisemblablement ces grosses machines que j’avais pu voir au par avant.

Voilà, c’était pour ajouter encore une petite touche aux nombreuses petites anecdotes que comporte ce voyage.

Devinette

Voilà notre voyage continue et tout se passe très bien. Bon je pense que vous l’aurez compris, nous sommes en Italie. Mais comme nous bougons un peu partout a travers le pays depuis vendredi réussirez-vous à deviner où nous avons passé une partie de notre journée d’aujourd’hui?

La réponse dans l’une des prochaines publications. 😉

Fin du premier chapitre

Ça y est notre premier chapitre du voyage se clôture.

Voila depuis samedi soir que nous sommes dans un camping dans les dolomites non loin de la ville de Cortina. Nous avons passés ces quelques derniers jours dans la montagne à nous balader et à faire des “via ferrata”. Pas toujours facile. Surtout pour Nina qui en aura bien souffert. Mais voila nous sommes vivants malgré notre fatigue.

Demain nous allons doucement remballer nos affaires puis débuter notre seconde partie du voyage qui consiste à descendre doucement dans le sud de l’Italie, à la conquête de nouveaux horizons et de nouvelles aventures.

Demain nous allons commencer notre descente par un lieu insolite que je l’espère sera ouvert. Il s’agit d’un genre de parc d’attraction fait maison. Mais je n’en dit pas plus, on découvrira cela en images plus tard. Puis nous allons nous rendre dans le meilleur camping que nous avons eu a voir jusqu’à présente. On y avait passé une nuit il y a 2 ans et comme il se trouve à nouveau sur notre passage, nous y retournons.

On doit encore finir de traiter les images que nous avons récoltés durant notre petit séjour à la montagne, mais si tout est exploitable, alors attendez-vous à un petit film et dans tous les cas à des photos.

Voila, arrivederci…

Vive les anecdotes

Ce voyage risque d’être intéressant. Voici le deuxième jour et déjà la deuxième et troisième anecdote.

Hier nous avions traversé au maximum l’Allemagne, histoire de s’avancer le plus possible sur le long trajet que nous avions à faire pour arriver dans les dolomites. Nous avons dormir dans un chouette camping avant de reprendre la route aujourd’hui et d’aller jusqu’à notre camping de destination dans les Dolomites. 

Ça y est, nous y sommes arrivés. Nous montons la tente vite et puis on regarde le ciel qui devient fort gris. Ensuite on contrôle la météo et l’orage s’est confirmé. On a sorti la grande bâche de la voiture pour nous construire une terrasse à couvert. Puis au moment de la suspendre, je me suis rappelé que j’avais oublié ma corde destinée à l’accrocher. 19h, vite il nous reste plus qu’une demie-heure pour trouver de la corde. Ici les magasins ferment tous à 19h30. Heureusement nous ne sommes pas trop loin de la ville. Cependant il commence à y avoir les premières goutes et l’orage arrive vite.

Nous trouvons le magasin qu’il nous faut, 15min avant sa fermeture. On achète vite fait de la corde. Et Nina n’ayant pas pris d’imperméable, on lui en achète un aussi. Houf, sauvés pour la soirée.

Nous revenons au campement et c’est le déluge. Bon pas le choix, il faut sortir de la voiture, la bâche ne va pas se tendre toute seule.

Une fois le travail terminé. Nous nous allumons un petit BBQ et c’est bon, nous profitons enfin de notre soirée. Après manger nous allons faire la vaisselle et nous partons prendre notre douche en même temps. Pour ma part, une fois la douche terminée, je m’apprête à m’essuyer. Eh zut. Il me manque un essuie. Les hommes et femmes sont séparés, donc je ne peux pas appeler Nina donc il me reste plus que deux options. J’ai l’essuie de vaisselle avec moi, mais il nous sera encore bien utile le reste du voyage. Dernière option, mon t-shirt. Je dois dire que ce n’est pas très pratique de s’essuyer avec un t-shirt. Mais en cas de besoin, ça fait l’affaire.

Voila, maintenant enfin sorti d’affaire, nous voila dans la tente. Prêt pour le dodo et demain nous commençons les aventures. Espérons le avec des anecdotes pas plus terribles que les quelques amusantes que nous avons eu jusqu’à présent.

%d blogueurs aiment cette page :