Anecdotes de voyage

Finalement j’aurais du attendre avec ma publication de hier, j’aurai trouvé mieux à raconter. Comme ces quelques anecdotes par exemple :

Commençons dans l’ordre… La première est une petite amande de stationnement qui n’avait pas vraiment d’état d’être, qui finalement est devenue bien chère. L’histoire est toute simple : j’arrive à la voiture, drone en main. Je le dépose derrière l’auto afin de déposer d’autres choses avant de pouvoir le mettre dans le coffre. Mais avant de faire cela, je découvre une petite amande de 40€ sur mon pare-brise. Celle-ci me fait complètement oublier le drone et en partant, la petite marche arrière que j’ai fait dessus ne lui a pas beaucoup plu… Je l’avais tellement oublié à cause du PV, que je me suis même demandé ce qui avait fait tout ce bruit en reculant. Puis j’ai du prendre le cric afin de l’en sortir de dessous la voiture.

La deuxième est un peu moins coûteuse, mais quand même bien embêtante. En temps normal, je garde tout le temps la fixation de mon appareil photo pour le mettre sur le trépied montée dessus, car cela n’est pas dérangeant et cela m’évite de l’oublier. Ce jour là, nous étions montés sur une montagne en téléphérique afin de redescendre en luge d’été. Sur le sommet il y avait un point de vue avec une petite plateforme pour y déposer l’appareil photo afin de se prendre en image avec la vue derrière sois. Photos que nous avons bien sûre prise, sauf que mon appareil photo ne restant pas droit avec la fixation du trépied, j’ai du l’enlever et je l’ai déposé à côté de l’appareil puis en partant, je l’ai oublié là. Puis arrivé à la voiture, je me suis rendu compte de mon oubli et suis donc remonté sur la montagne au pas de course. Arrivé en haut elle avait disparue. Bon, une nouvelle fixation que j’ai commandé suite à cela est déjà en train de m’attendre chez moi, donc problème résolu.

La troisième et dernière anecdote est la plus embêtante et amusante de toutes. C’est arrivé hier. Nous venions de quitter notre camping où nous avions passé la nuit. Puis même pas 5 minutes de route plus tard un bruit retentit derrière nous dans la voiture. Un rapide coup d’œil dans le rétroviseur… Les vélos fixés au coffret complètement de travers. Une des cordes supérieure qui tenait le porte vélo s’était rompue. Le temps de démonter les vélos avant de pouvoir se mettre sur le côté nous bloquions complètement le trafic. Heureusement que cela est arrivé dans un petit village sans trop de trafic plutôt que dans un tunnel sur l’autoroute, ça aurait été moins sympa. Une rapide analyse du porte vélo révèle que juste une seul sangle était encore intacte, les autres trop vielles dont une à moitié scindée allaient bientôt lâcher aussi. Bon pas le choix il fallait un nouveau porte vélo, mais le magasin le plus proche étant à une heure de là, on a du réparer provisoirement le porte vélo avec une corde bien trop fine le temps de se rendre au magasin. Voilà une bonne dépense qui n’était pas du tout prévue…

Voilà, c’est à peu près tout niveau anecdotes pour le moment et j’espère que les quelques petits jours qui nous restent n’en auront pas…

Fini les voyages pour cet été

Ça y est, les voyages pour cet été sont terminés. Je suis rentré hier midi de mon dernier voyage réalisé seul à travers les continents à prendre des photos des différents environs. C’était bien agréable. Malheureusement il m’y fallu que je limite la durée de ce voyage suite à une maladie pas grave du tout, mais bien embêtante, car sinon j’aurai bien prolongé ce dernier un petit peu. 

Pour la petite anecdote: les hôpitaux de chez nous sont tellement lent, mais tellement mieux que ceux en Croatie…
En faite suite à mes résultats d’analyses que j’avais fait avant de partir, mon médecin m’a demandé d’aller revoir un médecin pour confirmer ce que j’ai, alors je me suis dit le plus simple serait d’aller à l’hôpital. Du coup j’en ai testé deux. Les deux à apparence de bâtiment abandonnée, ce qui n’est déjà pas terrible… Ensuite, le premier était rempli de blessés de guerre qui jonchaient les couloirs, comment dire que je n’y suis pas resté deux minutes. Puis le second qui était un complexe gigantesque avait son accueil qui était fermé, alors les panneaux écrits en croate ne m’aidaient pas trop. Mais bon voilà… Maintenant je suis fixé, ça fait deux semaines que ça dure et le seul remède c’est le repos, donc bon, ce n’est pas gagné, mais au moins ce n’est rien de grave du tout. Il faut juste être patient.

Sinon, le voyage était super. Dommage que j’y étais seul, mais en même temps c’est plus facile pour pouvoir s’arrêter où l’on veut et faire ce que l’on veut. D’ailleurs comme annoncé précédemment, si vous voulez vous pouvez aller revivre le voyage au travers de mes comptes sur: voyage.louisthissen.com/1 J’espère que cela vous plaira. Par la suite j’ai l’attention d’en faite un livre photo et une vidéo, mais ce n’est pas pour tout de suite.

Bon voila, tout est dit je pense… Bonne continuation à tous et bonne fin de voyage à ceux qui y sont encore, car après tout la rentrée approche malheureusement à grands pas.

%d blogueurs aiment cette page :